La Gazette du CSF

14 octobre 2013 - 09:55

Récit du match U15 du 13 octobre 2013 par Pierre Savouret

Une défaite au tableau d'affichage, une victoire dans les coeurs !

Après leur belle victoire à l'extérieur de la semaine passée, les Minimes de Challes avaient à coeur de briller devant leur public venu en masse (on a compté jusqu'à 12 fanatiques au plus fort de la partie). Ils accueillaient ce dimanche 13 octobre les valeureux joueurs des Bauges (maillot jaune, short rouge, bas mités) sur un terrain humide mais parfaitement drainé et sous un soleil voilé par de gris nuages. Déjà l'hiver avait revêtu les cimes des Alpes de son grand manteau blanc, mais les conditions étaient bonnes pour jouer dans la plaine.

Dès le coup d'envoi, les Baugiens affichent leurs intentions par une frappe qui frôle le poteau de Max. Loris réplique immédiatement sur un centre de Nathan par une volée captée par le gardien. Les jaunes repartent à l'attaque avec un tir repoussé par Max la Muraille puis avec un autre qui passe au-dessus. C'est ensuite Loris qui bute encore devant le goal baujard. A la 19ème minute, patatra ! les jaunes marquent sur un mouvement venu de la gauche : 0-1. Mais il en faut plus pour ébranler la vaillance de nos jeunes Challésiens qui ne s'en laissent pas compter. C'est d'abord Alex qui déborde sur la droite et décoche une frappe sèche détournée par le goal adverse. Puis Nathan qui, bien servi par ce même Alex, adresse un centre parfait pour Loris qui égalise de la tête à la 25ème minute : 1-1. Le reste de la mi-temps sera challésienne : tour à tour Yvan, Alex, Julien, Gabi et Nathan ouvrent, débordent, centrent, frappent... un véritable festival offensif ! En défense, les verts sont intraitables : Guillaume et Yoann tiennent l'axe et abattent de l'ouvrage, Raouf à gauche et Hugo à droite ne laissent rien passer et quand les jaunes percent enfin, Max, dans un grand jour, bondit dans les pieds de l'adversaire tel la panthère sur le gnou égaré. Les efforts du CSF sont finalement récompensés à la 35ème minute sur un corner de Julien que Yoann reprend d'une tête croisée au premier poteau : 2-1 à la pause.

Mais le football, ce n'est pas que de la technique, point non plus uniquement de la puissance physique ou du génie tactique, non, croyez-m'en, le football est avant tout un défi mental. Et croyant tenir le match, les Challésiens entament mal la seconde période. Pourtant Sam avait apporté un peu de sa fougue en remplaçant Hugo (qui rentrera à la 50ème à la place de Raouf en délicatesse avec un muscle mais qui remplacera Gabi à la 69ème) dans le couloir gauche ; pourtant Samuel, en entrant à la 47ème minute à la place de Loris (rentré à nouveau à la 61ème à la place de Sam sur blessure) avait apporté un peu de fraîcheur à l'équipe, mais rien n'y fit : les Baujeux marquent coup sur coup à la 41ème (cafouillage sur un corner), 51ème (sur un centre en retrait venu de la droite) et à la 54ème (sur un CSC de Yoann courageusement revenu empêcher l'avant jaune) : le plus funeste quart d'heure qu'il ait été donné de vivre à cette équipe prometteuse !

Mais que la réaction fut belle, car dès lors, l'équipe entière fut héroïque : Nathan à la manoeuvre multiplie les  ouvertures meurtrières à droite, à gauche, en profondeur pour Alex, Yvan, Gabi, Samuel ; la défense baugiarde tient bon, le goal fait des miracles, la barre tremble (sur une frappe de Nathan), le poteau tremble deux fois (Nathan et Alex) mais non point les filets. De son côté, Hugo défend comme un lion par de brillants tacles glissés. Max, quant à lui, déploie son corps et son talent à plusieurs reprises, notamment à la 62ème minute par un plongeon aérien sur une puissante frappe baugeoise. 2 minutes plus tard, sur un magnifique mouvement collectif, Hugo lance Yvan qui réduit l'écart : 3-4. Tous ensemble portés vers le but adverse, les verts courent après le score et lancent offensive sur offensive : Nathan frappe deux fois, Julien l'imite, Yoann monté d'un cran transperce à maintes reprises le rideau défensif baugesque, mais les jaunes tiennent bon, taclent souvent à la limite de la faute, voire au-delà. A la 75ème minute, le public haletant voit une main jaune dans la surface : pas l'arbitre qui, étant tout à la fois l'époux de la secrétaire, sera privé de bière après le match ! On y croit encore à la 78ème minute lorsque Samuel lobe intelligemment le gardien jaune qui détourne cependant le ballon in extremis : d'aucun l'avait pourtant vu franchir la ligne... mais il n'est pas dans nos habitudes de critiquer l'arbitrage, surtout celui de notre président vénéré. Max gagne le titre d'homme du match en sauvant à nouveau son équipe lorsqu'il remporte un duel à la dernière minute.

La partie se termine sur une défaite au tableau d'affichage, mais que nos braves minimes ne se démoralisent pas : il est des défaites qui grandissent plus que les victoires, et celle-ci, sans nul doute est riche d'enseignements et laisse présager d'un bel avenir.

Pour la Gazette du CSF, Pierre Savouret, votre envoyé (très) spécial

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 3 Dirigeants
  • 9 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 158 Joueurs
  • 34 Supporters

SUIVEZ NOUS AUSSI SUR LE PROFIL FACEBOOK DU CHALLES SF!!!